Publié le 25 février 2015

Le Sncd publie les chiffres du routage email 2014.

Le Syndicat National de la Communication Directe, de la data à la logistique, publie les derniers chiffres de l’étude sur l’activité routage email en France lancée par la Commission E-Marketing.

Cette 10ème édition de l’étude, reconduite tous les ans depuis 2005, est basée sur le recueil de données chiffrées déclaratives des prestataires interrogés sur leur chiffre d’affaires, le volume d’emails routés vers la France et le nombre de clients concernés. Sont exclus de cette étude les routages internationaux issus des filiales européennes.

Pour l’année 2014, 22 sociétés membres du Sncd, qui représentent les plus importants prestataires de routage d’emailing français, ont participé à l’étude (liste complète ci-dessous).

Le Sncd estime l’activité de l’ensemble des routeurs membres du Sncd pour 2014 à :
Volume : 130 milliards d’email routés (-2,26% par rapport à 2013)
CA : 90 millions d’euros (-5,27% par rapport à 2013)
Nombre de clients : 21 578 (+5,55% par rapport à 2013)
Maturité des annonceurs dans leur stratégie de communication pour leurs campagnes d’email.
L’adresse email constitue toujours un identifiant numérique incontournable de fidélisation et de prospection.

La France compte désormais près de 43,2 millions d’internautes [1] qui consultent quotidiennement à 95 % leurs emails à partir d’un ordinateur, 52% de leur smartphone ou encore 33% de leur tablette [2]. 

Le Sncd estime à 90 millions d’euros le chiffre d’affaires 2014 avec néanmoins un indice d’affectation fluctuant de +/- 20%. Il devient en effet de plus en plus difficile pour les e-routeurs d’isoler la part du chiffre d’affaires spécifique liée au routage d’un email face à l’élargissement des prestations proposées et à une déclaration de leur chiffre d’affaires consolidé incluant bien souvent des prestations de services.

Le nombre d’emails routés en France atteint 130 milliards (en baisse de 2,26%). Le Sncd note, pour la quatrième année consécutive, un  ralentissement des volumes envoyés par rapport à 2013 (+44% en 2010 vs +17% en 2011 vs +9,5% en 2012 vs +5,4% en 2013) qui s’explique par un secteur plus mature et une stabilisation des campagnes annonceurs. Les campagnes d’envoi d’emailing sont plus ciblées et scénarisées, comme par exemple avec des solutions de trigger marketing ou le DCO (Dynamic Creative Optimization qui permet de personnaliser la campagne au moment de l’ouverture de l’email – promos, géolocalisation…). Ce meilleur ciblage et la maturité des annonceurs dans leur stratégie de communication pour leurs campagnes d’email expliquent la baisse du chiffre d’affaires de -5,27% constatée pour 2014.

email routés 2014Le nombre d’emails commerciaux reçus par jour et par internaute baisse à 8,24 (-3,4% vs 2013). Les contraintes de délivrabilité amènent les annonceurs à faire des envois de campagnes sur de plus petits volumes, plus ciblés, mieux personnalisés et plus respectueux des internautes.

Pour l’année 2014, les 22 sociétés prestataires de routage d’emailing tant en prospection qu’en fidélisation ayant participé à l’étude sont : 1000mercis, Cabestan, ContactLab, Dolist.net, Edatis, Ediware, Emailstrategie, Emarsys, Epsilon, Experian Marketing Services, Inxmail, Iroquois, Message Business, Mindbaz, Odyssey Messaging, Rapidmail, Sarbacane, Selligent, Sendinblue, SmartFocus, Splio et Teradata.

Nous remercions les membres du Sncd pour leur participation à cette étude.

Lire le Communiqué de Presse dans son intégralité.

[1] Estimation Médiamétrie

[2] Etude Sncd 2014 EMA – Email Marketing Attitude – BtoC